Montres Rolex




La légende Rolex

Avancées technologiques, innovations, figures historiques et exploits sportifs, tout cela sont les maîtres-mots de l’histoire de la marque Rolex. Les modèles de montres de luxe qu’elle a créés sont peut-être les plus connus dans le monde entier tels que la Submariner, la Datejust ou encore la Sea-Dweller.

De par ses brevets et ses inventions, cette marque a été une influence cruciale pour le développement du monde de la haute horlogerie et cela lui donne la qualité d’avoir une histoire aussi riche que passionnante.

Les origines et l’évolution de la marque horlogère suisse

L’entreprise Rolex voit le jour en Allemagne, plus précisément en bavière à Kulmarch dans les années 80. Avant de créer sa manufacture, Hans Wildorf s’installe à la Chaux-de-Fonds où il fera ses débuts dans le monde de l’horlogerie en 1900. Il commence par travailler pour un exportateur de montres et décide finalement de quitter ce petit endroit et de s’aventurer à Londres trois ans après. Il y crée un petit commerce de montres qu’il appellera Wilsdorf & Davis. Du haut de ses 24 ans, ses idées créatives, originales et innovantes font de lui un vrai visionnaire.

Il faut savoir que pour tout ce qui touchait au domaine de l’horlogerie de précision, l'ère des années 1900 est remplie de promesses d’un grand avenir pour ceux qui savaient le voir. Par exemple, Wildorf savait déjà que la montre bracelet était “la montre du futur” malgré qu’à l’époque, la montre à gousset (de forme ronde reliée à une chaîne et généralement mise dans les poches internes des vestes de costumes) était beaucoup plus attrayante et demandée. C’est alors que ce jeune entrepreneur décida de prendre son propre chemin et de créer une marque propre à lui et de réussir à la vendre. Il attribue donc le nom de Rolex à son entreprise 8 années plus tard. Pour lui, un nom qui était facilement prononçable peu importe dans quelle langue et qui puisse être identifié par tous, avec un sens profond, serait le nom parfait : effectivement la signification de ce nom est à la base une abréviation “d'horlogerie exquise”.

C’est en 1910 que Rolex obtient enfin son tout premier “certificat de bon fonctionnement”, suivi quatre ans plus tard d’une certification d’un observatoire en Angleterre pour leur premier chronomètre de classe “A” (donc le meilleur classement, ce qui lui permet évidemment de gagner en notoriété et d’être enfin vu comme montre de très grande qualité). C’est en 1920 enfin que le père fondateur crée la société Montre Rolex SA.

Entre l’année 1926 et 1927, la différence à l’époque entre les montres Rolex et toute autre montre ne tenaient qu’à deux choses : son innovation de par

  1. Sa technique : Rolex crée des montres novatrices de plongée réellement étanches. La toute première porte le nom de Rolex Oyster.
  2. Son côté commercial : à l’époque, pour vendre un produit, la publicité jouait un rôle prédominant, et si l’on s’en souvient, les publicités n’étaient pas très originales. C’est là ou Wildorf a eu l’idée de présenter une publicité incroyable, montrant l’exploit de Mercedes Gleitze lorsqu’elle traverse la Manche à la nage, évidemment avec une Rolex au poignet.

Rolex n’hésite pas à faire passer des obstacles incroyables à ses gardes-temps comme par exemple, en laissant une de ses montres à un pilote survolant l’Everest en 1933. Après cet exploit, c’est le début des montres aviateurs, qui malgré le prix se vendent comme des petits pains.

Le but de la marque a donc été de prouver au monde entier que ses produits étaient d'une fiabilité et d’une qualité hors du commun, en résistant aux épreuves les plus extrêmes.

Cependant, un événement douloureux et sombre intervient dans ce grand succès de Hans : il perd sa femme qui est portée disparue en 1944. Suite à cela, il décide de créer une institution de bienfaisance, portant le même nom que lui, à laquelle il léguera l’ensemble de ses actions.

Au tout début de la création de sa manufacture, le père fondateur avait comme rêve de faire de ses montres des objets précieux et de valeur de par leur qualité et leur précision. C’est d’ailleurs jusqu'à aujourd'hui les critères qui font la renommée d’une marque.

Quelques montres de la manufacture Rolex

Le premier chronomètre à bracelet est lancé en 1957 : il indique le jour de la semaine en lettres et ce, en plus de vingt-quatre langues différentes, ce qui constitue une innovation incroyable. Cette montre s’appelle la Day Date.

Comme déjà vu plus haut, la Rolex Oyster est également gravée dans l’histoire de cette marque de par son étanchéité. Plus tard, grâce à un professeur (J. Picard) qui y a apporté des détails importants afin de renforcer la qualité d’étanchéité des montres, que la nouvelle Trieste (en somme une Rolex Oyster revisitée) réussit à atteindre 10 916 mètres de profondeur dans la mer sans en subir le moindre dommage.

L’année 1971 est l’année des records d’immersions pour la collection Sea-Dweller:

Rolex n’a jamais cessé de donner de nouvelles touches originales à ses montres. Par exemple, une nouvelle Lady Date Just a a été créée, à base d’or et de platine qui sont des matériaux pures et extrêmement chers. C’est là aussi où cette marque devient de plus en plus une marque de luxe.

Presque plus de 600 000 chronomètres de la marque Rolex sont officiellement certifiés chaque année. Elle restera l’une des rares marques qui prennent de la valeur en vieillissant, contrairement à la plupart des autres marques.

Hans Wildorf finit par décéder un 6 juillet 1960 à Genève, laissant une entreprise florissante et qui était le plus grand consommateur d’or dans le domaine de la grosse industrie. Les membres du conseil de la Fondation détiennent alors le capital de Rolex, et font de leur mieux pour garder la bonne réputation de la maison. Le style sera peut-être différent et un peu plus conservateur, cependant ils sauront trouver de nouveaux marchés pour réussir à développer le groupe encore et toujours.